19 Rue Principale - 25330 Coulans-sur-Lison |  Contactez-nous |  Rejoignez-nous sur Facebook !


« Je suis en doulx lieux... avec force belle montagnes haultes jusqu'au ciel, fertiles à tous coustels et remplies de fort belles vignes et de toutes sortes de fruicts.
Les rivières et les vallées belles et larges, l'eau claire comme crystal;
une infinité de fontaines, triuctes et umbres innumérables et les meilleurs du monde; les champs en bas fort fertilles et fort belles prayeries, et, en l'un des coustelz, chaleurs grandes et en l'autre, quelque chaud qu'il face, un frais délectable. Et il n'y a gaulte de bien bonne campagnye du pays, de parents et d'amis avec les vins les meilleurs, comme vous savez du monde...»
Le Cardinal de Granvelle (Ministre du Gouverneur Marguerite de Parme), pour le Roi d'Espagne, des Pays-Bas et des domaines d'Italie et de Franche-Comté : Philippe II. Le 25 juillet 1564.

« Une agréable variété de plaines, de collines, de vallons, de bois, de prairies, de terres cultivées, de rivières, de fontaines et d'étangs en rend la campagne délicieuse. La même fertilité se trouve en ce qu'elle porte, car il n'y a rien de nécessaire à la vie dont elle ne soit fertile. Surtout elle est en réputation pour ses bons chevaux, et pour ses excellents vins, dont quelques-uns, comme ceux d'Arbois et des environs, conservent vingt et trente ans toute leur délicatesse et toute leur force. L'or mêlé quelquefois visiblement au sable du Doubs et de la Loue, indices certains des mines inconnues où leurs eaux ont passé. Les comtois naissent cavaliers et dès le premier jour qu'ils montent à cheval, ils savent s'y tenir.» Paul Pellisson, 1666.

« D'autant que cette Comté est le plus ancien patrimoine de la maison de Bourgogne, et en assiette fort avantageuse pour endommager les Français.
Ainsi, je vous recommande la fortification, défense et conservation de cet État. »
Charles Quint, testament pour son fils Philippe, 1548.

« On pourrait penser à la Navarre et à la Franche-Comté comme nous appartenans, estans contiguës à la France et faciles à conquérir, toutes fois et quantes nous n'aurons autre chose à faire. »
Richelieu pour Louis XIII, janvier 1629.

Copyright © 2022 Grand Gite Jura - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public