19 Rue Principale - 25330 Coulans-sur-Lison |  Contactez-nous |  Rejoignez-nous sur Facebook !


De l'époque celtique jusqu'au milieu du XIII ième siècle, la route du sel de Salins passe par la Languetine, Alaise, le pont de Chiprey, le bois du Curon, Coulans, le plateau d'Amancey et poursuit jusqu'aux sources sacrées et miraculeuses d'Ornans.
Outre le commerce du sel, cette voie est très fréquentée par les commerçants et voyageurs, elle assure la prospérité et la domination locale des villages de Coulans et d'Alaise, qui se battent alors pour le leadership.
Le plus ancien document mentionnant le village de Coulans date de 1086 où Pierre d'Échay, curé de l'église de Colens (chef-lieu de paroisse), intervient auprès d'Alaise concernant la desserte de Saraz qu'il revendique dans sa paroisse.
Les deux villages possèdent chacun une église et constituent les deux grandes paroisses qui regroupent tous les villages et granges des alentours.
Lorsque les De Chalon mettent la main sur les salines, tout va être bouleversé localement grâce à leur nouvelle puissance financière.
Politiquement d'abord: les vassaux de l'ancestrale famille De Scey que sont les De Colans et d'Alaise vont perdre du terrain face au vassal local des De Chalon, la famille d'Esterno.
Perrin de Scey vendra ses propriétés de Coulans à Jean de Chalon en 1262 et Raald de Scey fera de même l'année suivante à son épouse Laure.
Un lien vieux de sept siècles vient de se briser.
Du castel Saint-Denis, capitale militaire, politique et économique, la famille régnait
sur le waresgau qui s'étendait de Besançon à Pontarlier, de Mandeure à Poligny.
Au village du château, se tenait dix jours de foire consécutifs à dix kilomètres d'ici.
Économiquement ensuite: l'axe Nans-Eternoz devient carrossable, la voie principale ne passera plus par Coulans, les foires s'installeront à Eternoz, une église y sera
bientôt édifiée.
En 1278, ce sont les enfants à Peletier de Colens qui assureront compagnie d'arme au village pour ''loialmant garantir et deffendre et appaisier contre touz et en touz leus'' les intérêts De Chalon.
L'âge d'or du village s'arrête en 1262 car Jean de Chalon l'antique en fait une succursale d'Eternoz dépendant du nouveau château de Montmahoux.
Il ne restera désormais plus que les vieux papiers et traditions pour défendre les
coulanais de leurs envahissants voisins.
Pâturage du bétail et propriété des terres, délimitations communales, droits curiaux, la résistance du village face à la pression démographique d'Eternoz se traduira par de nombreux procès entre les deux communautés qui dureront pendant des siècles et des siècles!
Il faudra attendre la fusion des communes en 1973 pour que les cinq derniers habitants de Coulans signent enfin leur reddition...
Mais méfions-nous de l'eau qui dort...

Copyright © 2022 Grand Gite Jura - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public