19 Rue Principale - 25330 Coulans-sur-Lison |  Contactez-nous |  Rejoignez-nous sur Facebook !


Saint Thiébaud (évêque au 11 ième siècle) évangélisera les zones forestières du Jura.
Les forestiers créent leur société croyante professionnelle: ''les Bons-Cousins''
(à l'image du compagnonnage ou de la franc-maçonnerie).
Pour la petite histoire, François 1er qui passait par le Jura pour conquérir le nord de l'Italie en 1515 adorait la chasse à courre, il se perdit en forêt mais fut recueilli par les charbonniers, il leur donnera ce nom hautement distinctif, s'initiera à leur société et les protégera durant toute sa vie, (détaxe sur le charbon de bois).
L'industrie métallurgique des vallées, énorme consommatrice de charbon de bois, fit exploser la demande et les charbonniers envahirent nos forêts.
Les producteurs de charbon sont isolés au fond des bois, ce qui a protégé cette société de barbus contre toutes les réformes catholiques successives.
La commercialisation du charbon nécessite également un solide réseau de connaissances de confiance et les Bons-Cousins n'ont pas eu de mal à se constituer en société secrète pour se rendre invisibles aux yeux des agents de la monarchie et des prélats de l'église dominante.
Les membres sont groupés en ''ventes'', c'est ce groupe de producteurs s'alliant pour fixer le prix qui représente la cellule de base de l'organisation.
À cinq, la vente est régulière, à 7 elle est juste, à 9 complète et à 11 parfaite.
Pour intégrer une vente, il faut obtenir son ''diplôme de réception''.
Les leçons portent sur la bonté, le goût du travail, le respect des autres, l'harmonie avec la nature et la lucidité face à la mort.
Les Bons-Cousins sont profondément croyants, égaux entre eux, pratiquent la solidarité et sont adeptes d'une société très conviviale.
Il y a trois grades principaux: apprenti, compagnon et maître.
L'organisation pratique ''l'acceptation'' de non-charbonniers dès 1780.
Elle est une société d'entraide fortement présente dans le monde rural.
Grâce à son apolitisme, elle traverse également toute la période révolutionnaire en spectatrice, (on pourrait presque supposer que les prêtres réfractaires ne vivaient pas dans une cabane de charbonniers par hasard...) .
Ses couleurs sont le noir (charbon), le rouge (braises) et le bleu (la fumée).
Cérémonie de passage au grade de maître:
la hachette est tenue de la main droite sur l'épaule gauche devant une tombe fraîchement creusée représentant la mort et la résurrection.
Ce n'est qu'en 1820, à partir du déclin des forges au charbon de bois et l'ouverture de la société rurale, que la majeure partie des Bons-Cousins se politise et rejoint le camp républicain, les Bons-Cousins aident fortement la révolution de 1848.
En 1851, ils forment l'essentiel des insurgés de Poligny.
En 1852, la répression les écrasera dans toute la Franche-Comté.
La minorité restée apolitique s'évaporera avec le métier de charbonnier.
Le métier, en plus d'être une activité locale saisonnière, renaîtra ensuite grâce aux''Carbonari'' italiens. 

Copyright © 2022 Grand Gite Jura - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public